Les 12 oeuvres africaines les plus chères jamais vendues – Partie II

Pour ce premier dossier de l’été Arts Design Africa vous propose de découvrir les oeuvres africaines qui ont généré le plus d’argent lors de leur vente. Avec des records de vente, il est plus temps que jamais de commencer à constituer votre collection d’oeuvres contemporaines africaines. Nous vous souhaitons un bon voyage au milieu de tous ces chefs d’oeuvres. Voici les 6 dernières oeuvres les plus chères jamais vendues issues du continent africain.

 “Senufo Female Statue”

Senufo Female Statue

La Senufo Female Statue, conçue par un artiste connu comme étant le maître de Sikasso, est une pièce rare de Côte d’Ivoire qui a été vendue pour une somme record de 12 millions de dollars en novembre 2014. Cette pièce appartenait à Myron Kunin, un collectionneur d’art africain qui a cédé une partie de sa collection pour une valeur 41,6 millions de dollars à Sotheby’s New York.

 

“Fang Ngil Mask”

Fang Ngil Mask

Un célèbre masque du XIXe siècle des Fangs gabonais a généré plus de 7,5 millions de dollars aux enchères de Paris en 2006. Les masques Ngil étaient portés par des hommes du même nom lors de cérémonie d’initiation et de persécution de malfaiteurs. Le masque, dont on dit avoir inspiré l’artiste Pablo Picasso, a apporté quatre fois son prix estimé à 1,9 million de dollars.

 

Statue de “Fang Mabea”

Statue Fang Mabea

En 2014, une statue unique de Fang Mabea, produite au Cameroun au début du XIXe siècle, est devenue l’une des pièces les plus précieuses de l’art ethnographie jamais vendue. Générant 5,17 millions de dollars, elle appartenait à Felix Feneon et à Jacques Kerchache, deux collectionneurs et critiques d’art importants qui ont milité pour une plus grande reconnaissance de l’art africain en Europe.

 

 

“Retopistics: A Renegade Excavation”

Julie Mehretu -Retopistics – 2001

Cette peinture de Julie Mehretu, a été vendue pour 4,6 millions de dollars à Christie’s en 2013. L’artiste d’origine éthiopienne est connue pour sa peinture abstraite. Même en ayant passé la plus grande partie de sa vie aux États-Unis, Mehretu a toujours maintenu ses liens avec l’Afrique. Y compris en passant une année, à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar, au Sénégal. Elle a d’ailleurs exposé à la biennale de Dakar et dans les plus grands musées au monde. En 2015, son chiffre d’affaires en ventes aux enchères est estimé à 7,2 millions de dollars. Chez Christie’s, sa peinture Looking Back to a Bright New Future de 2003 s’est vendue pour la somme de 3,5 millions de dollars en 2015. Selon l’African Art Market Report en 2015, elle est classée 1ère des artistes africains les mieux côtés de la planète.

 

“Muminia Lega”

Masque Muminia Lega

Le masque de Muminia, véritable chef-d’œuvre, a été mis aux enchères à Sotheby’s France pour environ 4,4 millions de dollars, le deuxième prix le plus élevé de l’histoire pour un masque africain.

 

Sources : http://www.jeuneafrique.com/292751/culture/dix-artistes-africains-mieux-cotes/
 http://www.seneweb.com/news/Afrique/exclusif-les-artistes-africains-les-mieu_n_195535.html
http://www.clique.tv/plus-grande-maison-denchere-a-enfin-ouvert-vente-dart-contemporain-africain/
http://www.rfi.fr/culture/20170516-vente-encheres-art-moderne-contemporain-africain-sothebys
http://howafrica.com/12-most-expensive-african-art-pieces-and-paintings-ever-sold/

LAISSER UN COMMENATIRE

X